Transcription de la vidéo :

 
Parlons d’un sujet très populaire chez les entrepreneurs : Le tableau de bord

 
En fait on en parle plus qu’on en fait !

Les tableaux de bord observés sont soit incomplets, soit très éparpillés.

 
Parfois des entrepreneurs me disent qu’ils n’ont pas besoin de tableau de bord car ils savent très bien ce qui se passe dans leur entreprise.

Ceci peut être vrai pour de petites entreprises mais lorsqu’on arrive à 50 employés et plus, et si l’entrepreneur n’est pas toujours sur place, alors, un manque peut se faire sentir.

 
Un tableau de bord pour être efficace a besoin d’être simple.

 
Par exemple, il peut arriver qu’un contrôleur ait besoin de détails, va vouloir apporter de nombreuses précisions dans chacun des indicateurs et ne souhaitera pas d’imprécisions.

L’indicateur risque alors d’être très complexe et très long à calculer, d’où la conséquence, qu’au bout de quelques semaines ou mois, on va abandonner ce tableau de bord.

 
Je préfère de loin un indicateur précis à 95%, facile à obtenir et que l’on va maintenir dans un tableau de bord, qu’à celui que l’on va abandonner ultérieurement.

 
Un tableau de bord complet : L’analogie peut être faite avec un tableau de bord d’une voiture où vous ne disposeriez que d’un seul indicateur, par exemple le réservoir d’essence. Utile mais pas suffisant.

 
Dans une entreprise, au minimum il faut mesurer la productivité, le délai pour fabriquer le produit ou rendre le service, et la qualité.

Aussi probablement, un indicateur comme l’objectif que l’on veut atteindre pour mesurer notre progression.

 
Cela peut être aussi un problème que l’on veut régler, comme l’absentéisme, ou le taux d’utilisation de la marge de crédit etc.

Donc, ni trop, ni pas assez !

 
Ce que j’ai noté dans des entreprises de plus grande taille et qui ont un système d’informations assez élaboré, les informations sont éparpillées.

On n’a pas de tableau de bord car on pense que toutes les informations sont disponibles dans le système.

Or il se trouve qu’elles sont surement réparties à de nombreux endroits, plusieurs serveurs informatiques par exemple.

 
Alors pour regrouper ces différentes informations et avoir une réponse à notre question, beaucoup de temps sera nécessaire.
Et ce qui fait que toutes ces informations éparpillées seront inutiles.

 
Par conséquent, l’idée est de définir les indicateurs les plus importants et de nommer une personne, comme un(e) adjoint(e) administratif qui ira sur les différents serveurs de l’entreprise recueillir les informations et va les réconcilier sur un fichier électronique ou papier et qui sera disponible à l’équipe de direction.

 
Ci-dessous, je vous présente un exemple de tableau de bord très simple :

 

 
Dans ce tableau, on y voit 5 indicateurs et pour chacun d’eux, le résultat obtenu ainsi que l’objectif visé.

Puis dans la colonne suivante, on observe le suivi hebdomadaire sur 5 semaines, ainsi que sa progression dans le mois.

 

 
À l’extrémité droite du tableau, on voit le comparatif entre l’année en cours et les 2 années passées.

 
Il est possible d’appliquer des couleurs pour une meilleure lecture, telles que jaune pour une sous performance, verte pour un résultat supérieur à l’objectif, et rouge pour des résultats très en-deçà de ce qui est espéré.