Transcription de la vidéo :

 
Les formats de résultats financiers proposés par les firmes comptables ne sont pas toujours faciles à lire, surtout lorsque l’on est pas comptable soi-même.

 
En fait, la présentation des états financiers est normée par l’ICCA (Institut Canadien des Comptables Agréés). Ceci explique la nécessité de cette présentation.

Ces états ont été créés à la base pour les besoins de vos créanciers, notamment les banques, et non pour les gestionnaires.

 
Par exemple, on peut y retrouver un poste de dépenses tel que Matières Premières qui peut représenter plusieurs millions de dollars et un poste tel que Télécommunications qui lui représente quelques milliers de dollars.

 
Le gestionnaire de l’entreprise aurait intérêt à mieux ventiler le poste des Matières Premières pour une meilleure analyse.

 
Autre point, il est toujours présenté les résultats de l’année passée Vs. ceux de l’année en cours, ce que j’appelle un Ecart, alors que le gestionnaire recherchera plutôt des tendances.

Et pour avoir des tendances on devra regarder normalement 5 ans.

 
Je vous recommanderai ce petit formulaire, un format de présentation de résultats financiers, où l’on voit les 5 années avec des revenus en milliers de dollars et leur ventilation en pourcentage.

Il est bien aussi de présenter le tableau par famille de produits (A & B).

 

 

 
En consultant ce tableau, vous remarquerez une anomalie avec le produit A qui passe de 31,7% à 17,3% en l’espace de 4 ans, ce qui est majeur.

Si vous regardez ces résultats de manière globale il n’est pas sûr que vous vous en rendiez compte.

 

 
Les contributions, ce sont les revenus moins les frais variables tels que main d’œuvre directe, sous-traitants, matières premières.

Ensuite viennent les frais indirects, main d’œuvre indirecte, frais généraux de production :

 

 
Et cela vous emmène à la ligne de bénéfice brut.

Ensuite, vous voyez les frais de vente, d’administration et financiers.
Vous remarquerez qu’il y a très peu de postes de dépenses, c’est voulu.

Je préfère le système 1 Page où l’on a une vision globale de la situation.

Ma règle est celle du 1-10 : quand la dépense est inférieure à 1% de vos revenus je vous suggère de la regrouper avec autre chose, et à l’inverse, lorsqu’elle excède 10% de vos ventes, je vous propose de la ventiler pour mieux voir et comprendre.

Vous avez remarqué que d’un côté il y a l’analyse du dernier mois, et de l’autre côté, l’année à ce jour. On pourrait ajouter également des budgets.

 
Cette formule est très simple à comprendre et à chaque fois que je l’ai présentée à un entrepreneur, elle était très bien accueillie car compréhensible.